26 novembre 2022

Quelques astuces pour transformer efficacement le lait

La transformation du lait de haute qualité nécessite certaines connaissances dans le domaine de la technologie de production du lait, de l’identification, des types et des méthodes d’emballage, d’étiquetage, de transport et de stockage. Dans le processus de transformation du lait, il est nécessaire également de prendre en compte la sécurité de tous les composants du lait, sa valeur nutritionnelle et biologique.

Exigences pour la transformation du lait

L’eau utilisée dans le processus de production de produits alimentaires et en contact direct avec les matières premières alimentaires et les matériaux d’emballage doit être propre. Invitation à la ferme est en fait la meilleure entreprise mieux placée pour vous accompagner dans la transformation du lait. En effet, la protection contre la pénétration d’animaux, y compris les rongeurs et les insectes dans les locaux de transformation du lait est à assurer. Les moyens de ventilation naturelle et mécanique dont le nombre et la capacité, la conception et l’exécution permettent d’éviter la contamination des produits alimentaires, ainsi que l’accès aux filtres et autres parties de ces systèmes nécessitant un nettoyage.

La fermentation lactique est à adopter

La transformation du lait repose aussi sur le processus de fermentation, fermentation lactique, provoquée par des bactéries lactiques réalisée par des levures. Dans la production de cultures starter, des cultures contenant plusieurs types de souches de micro-organismes sont utilisées. Le streptocoque lactique a une forme arrondie, les cellules sont disposées individuellement sous la forme de courtes chaînes. Les streptocoques sont mésophiles et thermophiles. Pour le premier, la température de développement optimale est de 30 à 35°С, pour le second, de 40 à 45°С. La limite de formation d’acide est de 120 à 130°T. Le streptocoque crémeux à son tour ne diffère pas de l’autre. Mais la température de croissance optimale est de 25°С, l’énergie de formation d’acide est de 12 h, l’acidité limite est de 110 à 115°Т.

La transformation entière du lait

La transformation du lait commence par la réception du lait. Pendant la traite, la température du lait est de 35 à 37 °C. C’est une température favorable au développement de la microflore pathogène. Par conséquent, le lait doit être refroidi immédiatement après la transformation dans les deux heures. Cette période s’appelle la phase bactéricide. Pendant cette période, la microflore ne se développe pas dans le lait et si elle y pénètre, elle est détruite. L’obtention d’un lait à faible contamination bactérienne est une garantie de produits laitiers de haute qualité lors de la transformation. La durée de conservation du lait cru et des produits laitiers finis est considérablement augmentée. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un réservoir de refroidissement avec une chemise de refroidissement. La transformation peut commencer après la traite du matin, combinant la traite du soir d’hier et la traite du matin d’aujourd’hui. Afin de sélectionner correctement et avec compétence l’équipement, il est nécessaire de déterminer la gamme et la quantité de lait transformé. Il est nécessaire de déterminer l’utilisation de l’équipement pendant la journée et de se familiariser avec la technologie de production du type de produit sélectionné. L’assortiment devrait inclure la production de lait pasteurisé, plusieurs types de boissons à base de lait fermenté, de crème sure, de fromage cottage et plusieurs types de fromages à pâte molle et marinés. Il s’agit d’une distribution économiquement compétente et raisonnable des matières premières. La gamme de produits laitiers devrait inclure des produits contenant différentes matières grasses. Par conséquent, vous devriez envisager d’acheter un séparateur de matière grasse laitière.